Andriamanivohasina Rakotomalala, Université de Paris 7 – Denis Diderot.

Colloque international Jean Rouch - Une anthropologie nouvelle, une anthropologie du vivant

Mercredi 18 novembre, CNRS, Paris, site Michel-Ange

Par le biais de ma caméra subjective, les extraits filmiques que je vais présenter dans cette communication, donneront l’occasion de vivre dans sa banalité et dans son imbrication dans la vie quotidienne, un aspect du culte des ancêtres à Madagascar, au travers de celui de la Princesse Ranavalona dont je suis un descendant, dans le village d’Anosimanjaka. Après une très longue période d’absence dont ces extraits relatent le premier contact avec mes compatriotes villageois lors de mon retour, je filme depuis quelques années mes séjours périodiques au village. La redécouverte et le côtoiement de cette communauté m’ont donné le sentiment d’une deuxième acculturation. Mais, le tournage de mes rushes a créé aussi un décentrage de l’analyse anthropologique qui a donné une opportunité à mes interlocuteurs villageois de prendre conscience de la distance de l’altérité et de jouir d’une autre perspective sur notre culture commune. Je retiendrais dans cette communication une des leçons de Jean Rouch qui constitue une anthropologie du vivant en mettant toujours en œuvre une contextualisation du rituel dans la trivialité du quotidien ainsi que son affirmation d’un regard subjectif à la première personne dans son cinéma.

Lire l'article