Home L. Pellé
Laurent Pellé

Laurent Pellé a une formation initiale
d'archéologue et d'ethnologue.
Il coordonne depuis plusieurs années
le Comité du Film Ethnographique.

Laurent Pellé



Note personnelle PDF Imprimer Envoyer

Pendant plusieurs années, il travaille comme archéologue sur différents chantiers de fouilles protohistoriques en France, Suisse, Bulgarie, Belgique, Grèce. Après l’obtention du diplôme de l'École des hautes études en sciences sociales en archéologie, portant sur des collections néolithiques venant du nord Niger, il se tourne vers l’anthropologie et l’histoire des religions africaines.

Dans ce cadre et pour préparer son travail de terrain il rencontre en 1990 Jean Rouch au Comité du film ethnographique.
Trois ans plus tard, il obtient un DEA à l’École pratique des hautes études avec un mémoire intitulé : Introduction à la poterie en pays Songhay-Zarma (région de Niamey) : aspects historique, religieux et social.

Durant cette même période il collabore aux activités du Comité du film ethnographique au musée de l’Homme.
En 1996, l’ethnologue cinéaste lui confie son fonds photographique regroupant plus de vingt-cinq milles clichés pour l’inventorier et le légender. Ce long travail aboutira en 2000 à la tenue d’une exposition au musée de l’Homme : Jean Rouch, récits photographiques (du 4 octobre au 31 décembre).

Il coordonne, à partir de 1997 le Bilan du film ethnographique qui porte depuis l’année 2004 le nom de Festival International Jean Rouch et à partir de l’année 2000 les Regards comparés.
Participe à l’organisation de colloques internationaux, en 2006: Du cinéma ethnographique à l'anthropologie audiovisuelle et en 2009 : LE PROJET JEAN ROUCH. Vers une connaissance hors texte, croiser les regards, partager les interrogations.

Haut de la page de Laurent Pellé

 
Ses publications PDF Imprimer Envoyer
  • Fleuve Niger : toponymie et géographie récentes du W (de Kirtachi à Boumba). Journal des africanistes, Paris, t.  63, fasc. 1, 1993, p. 3566.
  • Mythe, histoire et présent Sorko du W (Niger). Musées/Homme, Paris, n° 2, 1993, p. 30-35.
  • Bibliographie et Filmographie. Les Hommes et les Dieux du fleuve, Essai ethnographique sur les populations songhay du Moyen Niger, 1941-1983, Éditions Artcom', Paris, 1997, 284 p., préf. Marc-Henri Piault.
  • Les Eaux du fleuve contre la brique de banco. Journal des anthropologues, Paris, n° 79, 1999, p. 143-148.
  • Jean Rouch, Photographer. Catalogue de l’exposition “ Jean Rouch, Photographer ”, Maison française, New York, 2000, p. 2-4.
  • Sous le regard de l’ethnographe et de l’homme d’images. Image et Science, catalogue des 17e Rencontres internationales de l’audiovisuel scientifique, Paris, 2000, p. 237-239.
  • Jean Rouch, récits photographiques. Catalogue de l’exposition (4 octobre-31 décembre 2000, musée de l’Homme), Paris, 2000, 32 p.
  • Filmographie de Jean Rouch. Site Internet du Comité du film ethnographique, Paris, 2003, 8 p.
  • Bibliographie de Jean Rouch. Site Internet du Comité du film ethnographique, Paris, 2003, 12 p.
  • Jean Rouch 1917-2004. Biographie. Site Internet du Comité du film ethnographique, Paris, 2006, 20 p.
  • Le projet Jean Rouch. Compte rendu. Journal des anthropologues, Paris, 2010 (à paraître).
  • Mes mots à Rouch. Découvrir les films de Jean Rouch, collecte d’archivages, inventaire et partage. CNC, Paris, 2010 (à paraître).

Haut de la page de Laurent Pellé